Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
907.
titre
COVID lockdown significantly impacted microplastic bulk atmospheric deposition rates
auteur
Max Beaurepaire, Johnny Gasperi, Bruno Tassin, Rachid Dris
article
, 2024, 344, pp.123354. ⟨10.1016/j.envpol.2024.123354⟩
titre
Fate of nitrogen in French human excreta: Current waste and agronomic opportunities for the future
auteur
Thomas Starck, Tanguy Fardet, Fabien Esculier
article
, 2024, 912, pp.168978. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168978⟩
titre
The role of turbulence in the deposition of intrinsically buoyant MPs
auteur
Marziye Molazadeh, Guilherme Calabro-Souza, Fan Liu, Bruno Tassin, Lorenzo Rovelli, Andreas Lorke, Rachid Dris, Jes Vollertsen
article
, 2024, 911, pp.168540. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168540⟩
titre
Straightforward Way to Provide Antibacterial Properties to Healthcare Textiles through N -2-Hydroxypropyltrimethylammonium Chloride Chitosan Crosslinking
auteur
Julie Fouilloux, Samir Abbad Andaloussi, Valérie Langlois, Lasâad Dammak, Estelle Renard
article
, 2024, 9 (5), pp.5440-5451. ⟨10.1021/acsomega.3c06832⟩
titre
Microplastic accumulation in sewer sediments and its potential entering the environment via combined sewer overflows: a study case in Paris
auteur
Minh Trang Nguyen, Ngoc Nam Phuong, Mohamed Saad, Bruno Tassin, Thomas Gillet, Sabrina Guérin-Rechdaoui, Sam Azimi, Vincent Rocher, Johnny Gasperi, Rachid Dris
article
, 2024, ⟨10.1007/s11356-023-31734-8⟩

Tutelles

Membre de

Trajectoire de déchets flottant dans l’estuaire de la Seine

par Daniel Thevenot - publié le , mis à jour le

Présentation vidéo de la trajectoire de déchets flottant dans l’estuaire de la Seine : programme de recherche MacroPLAST

Dans le cadre de recherches sur les déchets plastiques, des traçages de déchets transitant en Seine ont été conduits par le Leesu pour le projet MacroPLAST avec pour objectif de :

  1. quantifier des flux de déchets plastiques transférés à la mer, et
  2. mieux comprendre la dynamique de transfert des déchets de l’amont à l’aval.

Sur la base de déchets marqués et de collectes quotidiennes effectuées par l’entreprise d’insertion Naturaul’un, il a pu être estimé que les collectes sur berge aboutissent à retirer 28,1% des macrodéchets transitant dans l’estuaire de la Seine. Sachant que Naturaul’un collecte 20 tonnes de déchets par an, dont 16 tonnes de débris plastiques et que de 1,5 à 3 kg de déchets sont laissés sur les berges pour 1 kg collecté (car trop petits ou non accessibles), les quantités de débris plastiques transférées en mer par la Seine peuvent être estimées à 100-200 t/an.

Des balises GPS ont permis d’appréhender la dynamique de transfert de ces déchets au sein de l’estuaire où bateaux, vents et marées jouent un rôle crucial dans les processus d’échouage et de remobilisation des plastiques sur les berges.

La vidéo ci-jointe illustre cette dynamique de transfert de déchets sur plusieurs mois. Mais la présence de déchets très anciens dans l’estuaire suggère qu’une partie des déchets peuvent rester stockés en son sein pendant des années, voir des décennies.

L’estuaire est donc potentiellement une zone d’accumulation des déchets plastiques et participe de leur fragmentation en microplastiques.

Romain Tramoy

Romain Tramoy, Leesu, UPEC

Trajectoire de déchet flottant dans l’estuaire de la Seine