Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
780.
titre
Reporting on the degradation of aquatic environments. The role of knowledge in the implementation of policies for the protection of water resources in sub-Saharan Africa
auteur
Veronica Mitroi, José Frédéric Deroubaix, Youssoupha Tall, Ahi Kouaido Chrislain, Jean-François Humbert
article
, Association des amis de la revue de géographie de Lyon, 2022, 96 (1), ⟨10.4000/geocarrefour.19353⟩
titre
Correction: Gasperi et al. Micropollutants in Urban Runoff from Traffic Areas: Target and Non-Target Screening on Four Contrasted Sites. Water 2022, 14, 394
auteur
Johnny Gasperi, Julien Le Roux, Steven Deshayes, Sophie Ayrault, Louise Bordier, Lila Boudahmane, Hélène Budzinski, Emilie Caupos, Nadège Caubrière, Kelsey Flanagan, Martin Guillon, Nina Huynh, Pierre Labadie, Laurent Meffray, Pascale Neveu, Chandirane Partibane, Julien Paupardin, Mohamed Saad, Lucie Varnede, Marie-Christine Gromaire
article
, MDPI, 2022, 14 (14), pp.2215. ⟨10.3390/w14142215⟩
titre
Determinants of Evapotranspiration in Urban Rain Gardens: A Case Study with Lysimeters under Temperate Climate
auteur
Ahmeda Assann Ouédraogo, Emmanuel Berthier, Brigitte Durand, Marie-Christine Gromaire
article
, MDPI, 2022, 9 (3), pp.42. ⟨10.3390/hydrology9030042⟩
titre
Choisir de lutter contre certaines pollutions plutôt que d’autres - Mise en visibilité et ignorance des facteurs de dégradation du Lac de Guiers
auteur
Youssoupha Tall, José -Frédéric Deroubaix, Ibrahima Dia, Veronica Mitroi, Tidiane Ndoye, Sylvain Faye, Jean-François Humbert
article
, Société d'Anthropologie des Connaissances, 2021, 15 (4)
titre
High-Resolution Mass Spectrometry Screening of Wastewater Effluent for Micropollutants and Their Transformation Products during Disinfection with Performic Acid
auteur
Maolida Nihemaiti, Nina Huynh, Romain Mailler, Perrine Mèche-Ananit, Vincent Rocher, Rachid Barhdadi, R. Moilleron, Julien Le Roux
article
, American Chemical Society, 2022, ⟨10.1021/acsestwater.2c00075⟩

Tutelles

Membre de

Présentation du programme de recherche BIOCID@HOME : "Biocides domestiques : émissions, exposition potentielle et solutions de réduction"

par Julien Le Roux - publié le , mis à jour le

Années : 2021 - 2024

Nom du projet : Biocides domestiques : émissions, exposition potentielle et solutions de réduction

Acronyme du projet : BIOCID@HOME

Financement : ANR JCJC, 350 k€

Partenaires :

Résumé

L’utilisation domestique et dans les matériaux de construction des biocides, contrairement aux pesticides agricoles, a été négligée dans l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux.

Biocid@Home regroupe différentes disciplines (chimie, hydrologie et sciences sociales) afin d’évaluer les émissions de biocides par l’habitat urbain et d’en réduire les risques sanitaires et environnementaux en :

  1. caractérisant les utilisations dans l’habitat,
  2. caractérisant les émissions et les risques à l’échelle du bâtiment,
  3. évaluant les flux, les processus de transfert et les risques environnementaux à l’échelle urbaine,
  4. évaluant l’efficacité et l’impact socio-économique de certaines solutions techniques ou sociétales (réglementation, changements de pratiques, traitement).

Les biocides et leurs produits de transformation seront quantifiés dans l’air intérieur, les eaux de ruissellement, les eaux grises, les eaux souterraines et de surface, et des modèles d’émissions et de transferts seront paramétrés à différentes échelles.

Problématique, objectifs, méthodologie

Les substances biocides sont omniprésentes dans l’habitat urbain, elles sont utilisées comme conservateurs dans les produits du quotidien (cosmétiques, détergents, textiles), comme biocides dans les matériaux de construction, ou comme pesticides contre les insectes ou les acariens. Ces substances toxiques représentent donc une double menace. D’une part, l’Homme est régulièrement exposé aux biocides dans son domicile, ce qui augmente le risque de sensibilisation, d’induction d’une résistance aux antibiotiques et de cancer, entre autres. D’autre part, ces biocides peuvent être émis dans l’environnement par les eaux usées ou le ruissellement, ce qui peut avoir un impact sur les écosystèmes aquatiques et entraîner une détérioration de la qualité de la ressource. Malgré cette situation alarmante, les sources urbaines/domestiques de ces substances émergentes, contrairement aux pesticides agricoles, ont été négligées en ce qui concerne l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux.

Dans ce contexte, les questionnements scientifiques du projet Biocid@Home concernent l’estimation des émissions de biocides par l’habitat urbain, l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux liés à ces émissions, et la comparaison des solutions possibles. Nous proposons d’étudier les solutions "à la source", c’est-à-dire les traitements décentralisés (phytoépuration des eaux grises et infiltration du ruissellement) et la réduction des émissions par des changements de pratiques (consommation, entretien...). Ces nouvelles solutions seront comparées aux solutions globales : la réglementation pour l’interdiction ou la substitution de substances, et les traitements centralisés dans les stations d’épuration.

Dans ce contexte, les objectifs du projet sont les suivants :

  • Caractériser les utilisations de biocides dans l’habitat
  • Quantifier les émissions dans l’air intérieur, les eaux grises et le ruissellement
  • Évaluer les risques sanitaires et environnementaux liés à ces émissions
  • Évaluer les flux, transferts et processus de transformation à l’échelle urbaine
  • Évaluer l’efficacité et l’impact socio-économique de solutions pour réduire l’exposition (Traitement amont / aval, réglementation, substitution, sensibilisation…)