Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
920.
titre
Phosphorus recycling from human excreta in French agroecosystems and potential for food self-sufficiency
auteur
Thomas Starck, Tanguy Fardet, Fabien Esculier
article
, 2024, ⟨10.1007/s10705-024-10367-4⟩
titre
Monitoring microplastics in the Seine River in the Greater Paris area
auteur
Cleo Stratmann, Rachid Dris, Johnny Gasperi, Frans Buschman, Adriaan Markus, Sabrina Guerin, A. Dick Vethaak, Bruno Tassin
article
, 2024, 12, ⟨10.3389/feart.2024.1386547⟩
titre
Litter in French urban areas — Part 2: transport dynamic and fluxes in stormwater
auteur
Lauriane Ledieu, Romain Tramoy, David Mabilais, Sophie Ricordel, Marie-Laure Mosini, Alexandra Mosset, Bernard Flahaut, Laetitia Pineau, Zoé Bridant, Eric Bouchet, Clémence Bruttin, Fabrice Rodriguez, Bruno Tassin, Johnny Gasperi
article
, 2024, ⟨10.1007/s11356-024-33774-0⟩
titre
Fluorescence spectroscopy for tracking microbiological contamination in urban waterbodies
auteur
Natália Angelotti de Ponte Rodrigues, Rémi Carmigniani, Arthur Guillot-Le Goff, Françoise S Lucas, Claire Therial, Manel Naloufi, Aurélie Janne, Francesco Piccioni, Mohamed Saad, Philippe Dubois, Brigitte Vinçon-Leite
article
, 2024, 6, ⟨10.3389/frwa.2024.1358483⟩
titre
Séparation à la source des excrétats : bases pour des règles professionnelles
auteur
Florent Brun, Fabien Esculier, Bernard de Gouvello
article
, 2024, GE1029v1, ⟨10.51257/a-v1-ge1029⟩

Tutelles

Membre de

Urine, le nouvel or vert ? Actu Environnement du 17 janv. 2017

par Daniel Thevenot - publié le , mis à jour le

Urine, le nouvel or vert ? Publication dans Actu Environnement.com du 17 janv. 2017 du reportage réalisé par Universcience.TV

Et si notre corps était une véritable machine à produire de l’engrais ? Chaque jour, l’humanité produirait jusqu’à 7 millions de tonnes d’urine. Une substance organique, riche en azote et en phosphore, qui représente un fertilisant efficace pour l’agriculture.

L’urine est déjà utilisée dans certains pays, notamment en Afrique, pour la culture vivrière. Mais une difficulté se pose pour exploiter cette ressource à grande échelle : comment séparer l’urine des autres eaux usées, toutes mélangées lors du raccordement au tout-à-l’égout. Une solution : la séparation à la source grâce à l’installation de toilettes permettant de distinguer le type de déjections. Cette alternative est pour l’instant au stade expérimental et implique de se détacher de l’habitude du raccordement tout-à-l’égout.

Autre contrainte : l’ammoniaque contenue dans l’urine. Pour cela, un laboratoire Suisse a inventé la nitrification. Un procédé de traitement simple qui permet de stabiliser l’urine et de ne conserver que l’azote et le phosphore sous forme concentrée.

Le secteur agricole ne serait pas seul à bénéficier de la valorisation de cette ressource insoupçonnée. Extraire le phosphore de l’urine permettrait de limiter l’exploitation de mines de phosphate dont les gisements sont limités. D’autre part, prélever l’urine pour en faire de l’engrais permettrait de l’exclure du circuit classique de traitement en station d’épuration et ainsi de réduire la quantité de micropolluants rejetés dans la nature.

Voir en ligne : Article d’Actu Environnement.com fu 17 janvier 2017