Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Nous connaître > Un peu d’histoire

Récente évolution du LEESU

par Daniel Thevenot - publié le

Récente évolution du LEESU

Le Laboratoire « Eau Environnement et Systèmes « urbains » (LEESU) résulte de la fusion au 1er janvier 2010 du Centre d’Enseignement et de Recherche sur l’Eau et l’Environnement (CEREVE) sous tutelle de l’Université Paris-Est-Créteil, de l’École des PontsParisTech et d’AgroParisTech et du Laboratoire Génie Urbain, Environnement, Habitat (LGUEH) de l’Université Paris-Est Marne-le-Vallée. Cette fusion correspondait au contrat quadriennal présenté à l’AERES en vague C en octobre 2007. Le LEESU est donc sous tutelle de ces quatre établissements, dont trois sont membres fondateurs du PRES Université Paris-Est. Il est Unité Mixte de Recherche (UMR- MA 102) du ministère de l’agriculture.

La structuration en trois axes (le cycle de l’eau, et l’écologie urbaine, le fonctionnement et la maintenance des infrastructures urbaines et ville durable, les processus décisionnels et les acteurs) prévue dans le projet de laboratoire en 2007 a été mise en œuvre, mais est apparue difficilement applicable à l’usage et difficile à mettre en œuvre du point de vue scientifique. Au 1er janvier 2011 une restructuration du LEESU en deux équipes : « eau dans la ville » et « génie urbain » a été effectuée.

Dans le cadre du dossier d’évaluation par l’AERES en 2013, en liaison avec l’évolution de la structuration de l’Université Paris-Est et en accord avec les différentes tutelles du laboratoire il est apparu préférable d’un point de vue scientifique que le futur périmètre de l’unité LEESU soit limité à la seule équipe « eau dans la ville », participant aux recherches en environnement de l’Université Paris-Est et que l’équipe « génie urbain » s’ancre plus explicitement dans les recherches liées à l’architecture et à l’aménagement au sein de l’Institut Francilien des Sciences Appliquées.

Ce site présente dans sa rubrique « Nous connaitre » l’ancienne équipe « eau dans la ville », son activité et son bilan dans son nouveau périmètre. Pour des raisons de clarté et de réactualisation, nous n’y utilisons pas l’expression « équipe eau dans la ville », mais le nom du laboratoire « LEESU », sachant qu’il recouvre exactement cette équipe dans le dossier d’évaluation par l’AERES en 2013-2014.