organisateurs

Rechercher




Accueil > Archives > Archives JSE 2013

JSE 2013 : programme scientifique

par Administrateur JSE - publié le , mis à jour le

Programme scientifique détaillé de la 24ème édition des JSE

Thème général : La transition écologique des mégapoles

Mardi 12 février 2013 : Mégapoles et défi alimentaire

Cette session a pour objectif de présenter les enjeux liés à l’alimentation au 21ème siècle. Nous allons affronter un double défi : il s’agit en effet d’augmenter considérablement la production agricole mondiale pour faire face à l’augmentation de la population avec des ressources (en eau, en énergie) limitées, tout en adoptant des modes de production agricole plus respectueux de l’environnement. Les cinq conférences de cette session permettront à la fois de faire un bilan de la situation actuelle et d’apporter des éléments de réponse pour le futur.

Livret des résumés des conférences (PDF 0,5 Mo)

Présidente de séance : Luc Hittinger (Président, Université Paris-Est Créteil) (absent)

Coordinateur : Gilles Varrault (LEESU, Université Paris-Est Créteil)

  • 08h30 Accueil des participants
  • 09h00 Ouverture de la journée par Didier Guillaume, Vice-président du Conseil général du Val-de-Marne, délégué à la citoyenneté, à la vie associative et au festival de l’Oh !
  • 09h10 Ouverture de la session par Luc Hittinger (absent)
  • 09h15 Présentation de la session par Gilles Varrault
  • 09h20 Comment nourrir les mégalopoles dans un monde aux ressources naturelles de plus en plus limitées ? (Bruno Parmentier, économiste, consultant, ancien directeur du Groupe École supérieure d’agriculture d’Angers)
  • 09h55 Pesticides dans l’alimentation : quel impact sur la santé ? (Laurence Payrastre, Institut national de la recherche agronomique, Toulouse) (absente) (visuels préparés)
  • 10h30 Renouveler la biodiversité cultivée pour soutenir le développement des agricultures biologiques et paysannes ? (Véronique Chable, Institut national de la recherche agronomique, Rennes) (visuels)
  • 11h05 Pause
  • 11h20 L’approvisionnement alimentaire de Paris, Londres et New York, du XVIIIe au XXIe siècles (Gilles Billen, directeur de recherches CNRS au laboratoire Sisyphe, Paris)
  • 11h55 Agriculture urbaine et fonctions alimentaires : acquis et questions (Christine Aubry, Institut national de la recherche agronomique, Versailles) (manuscrit et visuels visuels)
  • 12h30 Déjeuner

Table ronde : L’agriculture biologique de proximité peut-elle nourrir les mégapoles ?

  • 14h00 Table ronde : L’agriculture biologique de proximité peut-elle nourrir les mégapoles ?

Animateur : Gilles Varrault (LEESU, Université Paris-Est Créteil)

Avec :

    • Bruno Parmentier, économiste, consultant
    • Olivier Laroche, chef du service restauration du conseil général du Val-de-Marne
    • Gilles Billen, chercheur au laboratoire Sisyphe à Paris
    • Véronique Chable, chercheure à l’INRA à Rennes

Forum professionnel des métiers de la ville et de l’environnement

  • 18h00 Fin de la première journée

Mercredi 13 février 2013 : Mégapoles et défi énergétique

Livret des résumés des conférences (PDF 0,5 Mo)

Président de séance : Richard Laganier (vice-président du Conseil scientifique de l’Université Paris Diderot) remplacé par Jean-Louis Colin, professeur à l’Université Paris Diderot, directeur du Master SGE

Coordinateur : François Prévot (Laboratoire de géochimie des eaux, Université Paris Diderot & Institut de physique du globe de Paris)

  • 08h30 Accueil des participants
  • 09h00 Ouverture de la journée par Liliane Pierre, Vice présidente chargée du service public départemental et des ressources humaines, de la recherche et de l’enseignement supérieur au Conseil général du Val-de-Marne, remplacée par Dorothée Ingert, directrice du Service de la recherche et de l’enseignement supérieur au Conseil général du Val-de-Marne
  • 09h10 Ouverture et animation de la session par Jean-Louis Colin
  • 09h15 Présentation de la session par François Prévot
  • 09h20 Historique et prospective de la consommation énergique (Mathieu Arnoux, professeur d’histoire à l’Université Paris-Diderot) (absent)
  • 10h00 Le dioxyde de carbone : une matière première pour le stockage de l’énergie et le développement durable (Jacques Amouroux, professeur émérite de chimie à l’ENSCP)
  • 10h40 La sobriété énergétique des bâtiments en milieu urbain (Jean-Marie Alessandrini, Centre scientifique et technique du bâtiment) (manuscrit et visuels)
  • 11h20 Pause
  • 11h35 Télécommunications et économies d’énergie (Sébastien Schinella, doctorant à Orange Labs et à l’Université Paris Diderot) (manuscrit et visuels) (visuels)
  • 12h35 Déjeuner

Table ronde : Le Grand Paris, quelle transition métropolitaine ?

  • 14h00 Table ronde : Le Grand Paris, quelle transition métropolitaine ?

Animateur : Gilles Hubert, LEESU, Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Participants :

    • Bernard Legendre, chef de projet à Orbival
    • Antonio Aniesa, chargé de mission auprès du président de la communauté d’agglomération Plaine Commune
    • Jean-Pierre Tabuchi, ingénieur du Service public de l’assainissement francilien SIAAP
    • Béatrice Mariolle, architecte et enseignant-chercheur à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville

Au démarrage, l’idée du Grand Paris est née d’une posture de compétition (concurrence entre les villes de rang mondial, répartition du pouvoir entre l’Etat et les collectivités territoriales, mais aussi entre la ville centre et sa périphérie).

Le Grand Paris est ainsi devenu un véritable objet de débats. Même si son contenu est encore à construire, différents projets sont déjà engagés dans ce cadre. Ils amorcent une forme de transition métropolitaine inscrite dans le temps long et dans un espace aux frontières encore floues.

L’objectif de la table ronde est d’aborder différentes facettes des débats, en s’appuyant sur des actions et/ou des réflexions en cours.

Pour ce faire, les points d’entrée choisis sont les suivants : les transports collectifs à l’échelle de la métropole, l’aménagement du territoire et l’urbanisme, l’environnement et la gestion de l’assainissement, la gouvernance métropolitaine et la démocratie participative.

Forum professionnel des métiers de la ville et de l’environnement

  • 18h00 Clôture de la seconde journée

Jeudi 14 février 2013 : Mégapoles et défi sanitaire

Les villes et les mégapoles ont au cours de l’histoire dû faire face à de nombreux enjeux sanitaires. Il ne s’agit donc pas d’une question nouvelle ou émergente, aussi sera-t-elle abordée selon une approche historique : les présentations aborderont le passé et le présent et la table ronde le futur. L’approche historique permet aussi de montrer que les questions et certaines de leurs réponses ne sont finalement pas datées, mais réapparaissent en fonction des contextes économiques, géographiques, même lorsqu’il pouvait sembler que l’atteinte d’un certain niveau de richesse avait pu permettre d’éliminer certains risques.

Les interventions permettront d’apporter des éclairages sur les liaisons entre les enjeux sanitaires, d’aménagement urbain, sociaux, de dynamique migratoire et la dynamique industrielle productrice de nouveaux risques.

La table ronde qui constitue le deuxième temps de la session abordera les risques sanitaires à venir dans les mégapoles.

Livret des résumés des conférences (PDF 0,5 Mo)

Président de séance : Thierry Doré (directeur scientifique, AgroParisTech)

Coordinateur : Bruno Tassin (LEESU, École des ponts ParisTech)

  • 08h30 Accueil des participants
  • 09h00 Ouverture de la journée par Gilles Delbos, conseiller général du Val-de-Marne délégué à la politique de l’eau et à l’assainissement, remplacé par Mercedes Galano, directrice de la DSEA
  • 09h10 Ouverture et animation de la session par Thierry Doré
  • 09h15 Présentation de la session par Bruno Tassin
  • 09h20 La structuration de la ville et de ses bâtiments pour répondre à des questions sanitaires (Fabienne Chevallier, chercheure associée au laboratoire Histoire et critique des arts, Université Rennes 2)
  • 10h00 Les contaminants chimiques ubiquistes : cas des alkylphénols et du bisphénol A. Liaison avec les questions de toxicité et d’écotoxicité (Mathieu Cladière, ATER, LEESU, Université Paris-Est Créteil, Université Paris-Est) (visuels)
  • 10:30 Le développement des mégapoles et le retour des questions oubliées. Le cas de la tuberculose dans l’agglomération parisienne (Robert Matra, médecin au Conseil général de Seine-Saint-Denis)
  • 11h10 Pause

Table ronde : Les nouveaux défis sanitaires

  • 11h25 Table ronde : Les nouveaux défis sanitaires

Animateur : Bruno Tassin, LEESU, École des ponts ParisTech

Avec :

    • Hélène Charreire, maître de conférences en géographie de la santé à l’Université Paris-Est Créteil
    • Robert Matra, médecin au Conseil général de Seine-Saint-Denis
    • Fabienne Chevallier, chercheur en architecture
    • Matthias Beekmann, directeur de recherches CNRS au LISA
  • 13h00 Clôture du colloque par Joseph Rossignol, vice-président du Conseil général du Val-de-Marne délégué au développement durable (absent) remplacé par Olivier Meïer, Directeur du festival de l’Oh !