Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Annuaire détaillé

Paijens Claudia

Doctorante, Université Paris-Est

1. Contact

Contact : claudia.paijens(AT)enpc.fr

LEESU - Faculté des sciences et technologies, 61 avenue du Général de Gaulle, 94010 Créteil Cedex

Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP) - 39 bis rue de Dantzig, 75 015 Paris

Téléphone et fax professionnel :

2. Thèmes de recherche

3. Recherches

Biocides dans les eaux de ruissellement et les eaux d’exhaure en milieu urbain dans un contexte de changement climatique

Parmi les micropolluants émergents, les biocides ont été peu étudiés dans l’environnement aquatique. Pourtant leur mode d’action, qui est d’éliminer certaines formes de vie, les rend potentiellement dangereux pour la population et les écosystèmes. Ces molécules sont directement épandues sur les surfaces urbaines ou le mobilier urbain et sont présents dans les produits de consommation courante. Elles sont alors susceptibles de se retrouver dans le milieu récepteur par les eaux usées mais également par le ruissellement.

Par temps de pluie, les réseaux d’assainissement unitaires et stations d’épuration ne permettent plus l’évacuation et le traitement efficace des eaux usées, ce qui entraîne des rejets non traités au milieu récepteur, des débordements de réseaux en ville et l’augmentation des volumes d’eaux d’exhaures dont on connaît mal la contamination par les micropolluants. Les risques liés à la présence de biocides dans ces eaux pour la population des villes sont mal connus, d’autant qu’avec le changement climatique, la probabilité d’événements extrêmes et de crues augmente.

L’objectif de cette thèse, encadrée par Régis Moilleron et Adèle Bressy du LEESU et par Bertrand Frere du Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP), sera :

  1. d’évaluer, pour certaines familles de biocides, quelle est la part du flux rejeté au milieu qui provient des eaux usées traitées, des eaux usées non traitées et des rejets urbains de temps de pluie et
  2. d’évaluer les risques environnementaux et sanitaires de ces substances dans un contexte de changement climatique.

4. Enseignement

5. Responsabilités collectives

6. Parcours professionnel

Période Poste
Octobre 2016- Préparation de thèse de doctorat avec le LEESU et le LCPP (Laboratoire Central de la préfecture de Police)
2013 - 2016 Obtention du diplôme d’ingénieur de Chimie ParisTech (ENSCP)
2015 - 2016 Obtention d’un Master de Recherche en Chimie Analytique - Université Pierre et Marie-Curie, Paris
Février - août 2016 Stage de R&D : Développement d’une méthode analytique pour le screening large spectre de polluants émergents dans des échantillons d’eau potable et de surface – Profilomic, CEA Centre d’Études de Saclay, 91 191 Gif-sur-Yvette
Mars - août 2015 Stage de R&D : Caractérisation d’importants intermédiaires radicaux atmosphériques stabilisés par « spin-trapping » en phase gazeuse – Centre de Recherche pour la Chimie Atmosphérique, Université de Cambridge

Production, majoritairement depuis 2008, sur HAL-ENPC, classée par type